Pratiques & usages



Cartes des usages anciens des sols

Suivi standardisé, en cours de généralisation.


Les usages anciens des sols figurent sur des cartes d’Etat-major1. Ces cartes datent de 1825-1866 et couvrent l’ensemble de la France à l’échelle 1/40 000. Elles sont disponibles sur le site de l’IGN « Remonter le Temps ».

Ces cartes répertorient toutes les occupations des sols (prairies, terres, bois, villages, routes, rivières, rochers etc), parfois leur nature (ex. marécageux) et tous les noms de villes/villages, altitude, etc.

Pour que l’on puisse faire le lien entre ces cartes d’utilisations anciennes des sols et les utilisations actuelles, un travail de vectorisation et géoréférencement de ces cartes d’Etat-major est nécessaire au préalable. Ce travail est en cours de réalisation à l’échelle nationale, et en parallèle une réflexion est menée au sein de l’équipe scientifique de ORCHAMP pour réaliser ce travail autour des gradients sur 1 km.

Documents de référence :


Cartes des sols CESBIO & indicateurs paysagers

Suivi standardisé, généralisé.


Les données de télédétection OSO de CESBIO sont utilisées pour le développement d’indicateurs paysagers tels que le recouvrement forestier, de landes, l’empreinte humaine, et la fragmentation du paysage.

L’emprise spatiale des données produites est un cercle de 10 km de rayon autour des gradients.


Imagerie spectrale

Suivi standardisé, optionel.


Des travaux sont actuellement menées pour corréler la diversité spectrale et avec la diversité taxonomique. Ces travaux font appel à des données issues de la et les données de biodiversité collectées sur le terrain.







1 D’autres cartes présentent également les usages anciens (ex. Cassini), mais elles sont souvent moins précises que celles de l’Etat-major.